atelier d'écriture en plattLa Médiathèque Communautaire de Sarreguemines réalise des lexiques en Platt, grâce à la contribution des participants d’un atelier d’écriture, la Schriebschdubb, animé par Marianne Haas-Heckel.

L’aventure de cette Schriebschdubb commence en 2006. Cette année-là, à l’occasion du Festival Mir Redde Platt, une dictée en Platt a été organisée dans une salle de classe de la plus ancienne école de Sarreguemines. Cette idée faisait suite à la rédaction de la Charte de la graphie harmonisée des parlers franciques – Platt – de la Moselle germanophone adoptée en 2004 par le GERIPA (Groupe d’Etudes et de Recherches Interdisciplinaires sur le Plurilinguisme en Alsace et en Europe). Ce groupe dirigé par le linguiste Albert Hudlett a mis au point une charte, afin d’harmoniser la manière d’écrire le francique, tout en permettant de rendre intelligible les différentes variantes de la langue.

En 2007, avec l’ouverture de la Médiathèque Communautaire de Sarreguemines, ce travail d’écriture a été pérennisé. C’est ainsi qu’un groupe d’amateurs de la langue régionale se retrouve en général tous les 1er samedis du mois à la Médiathèque pour la Schriebschdubb. Cet atelier publie tous les ans lors du Festival Mir Redde Platt un recueil sur un thème fixé en juin ou juillet de l’année précédente.

L’atelier est ouvert, sans inscription, à toute personne qui souhaite se lancer dans l’aventure de l’écriture du Platt, dans une ambiance conviviale, sans grammaire compliquée.

Les recueils sont disponibles à la Médiathèque, ainsi qu’en ligne sur notre site Internet.

atelier d'écriture en plattUne partie de ces recueils sont des lexiques thématiques qui prennent en compte différentes variantes et prononciations des régions de Forbach, Steinart, Sarreguemines, de l’Alsace Bossue et du Pays de Bitche. Le premier est consacré à la faune et à la flore. Le deuxième porte sur les prénoms.

Plusieurs participants  de la Schriebschdubb sont également auteurs d’ouvrages, à commencer par Marianne Haas-Heckel, mais aussi Annette Philipp, Norbert Becker ou Edgard Bund (décédé en 2013).

Nous souhaiterions bien sûr que d’autres variantes s’y ajoutent, notamment pour le francique luxembourgeois et mosellan, que nous ne manquerons pas d’intégrer au fur et à mesure.