Denis Hilt

Né à Bouzonville  en 1958, Denis Hilt  mineur à la retraite est issu d’une famille d’agriculteurs et de mineurs.

Le Platt  mosellan est sa langue maternelle.

Passionné par le folk, il a découvert avec le groupe Schaukelperd, les musiques, les chants et danses traditionnelles du pays Francique.

Il a appris le piano et la clarinette au conservatoire de musique de Freyming-Merlebach.

En 2005 avec son ami Pierre Muller (Flutiste) il a lancé le groupe de musique folk  Rhésus-Positif.

La même année  il crée  l’atelier de danse folk à Betting et rejoint le groupe folklorique  la Ronde des Liserons de Hundling .

En 2010 sa rencontre  avec Chantal, devenue son épouse, joueuse d’accordéon diatonique  lui donne l’envie de pratiquer cet instrument.

Denis, Chantal et Pierre se retrouve pour jouer des morceaux  de musique traditionnelle .Mais le trio sera vite étoffé par  la  rencontre de trois   musiciens allemand et le groupe folk transfrontalier les Quetschekaschde est né. Régulièrement Denis organise des rencontres  folk et folklorique transfrontalière.

Les   Quetschekaschde, animent l’atelier  folk   qui se situe désormais à l’espace Wiselstein de Freyming-Merlebach, ainsi que des veillées lorraines avec le groupe folklorique  la Ronde des Liserons de Hundling. .Ils participent régulièrement au festival Mir Redde Platt dans le cadre du  Bal folk et du spectacle des enfants des écoles de Sarreguemines.

Denis  a participé à la création d’un atelier de danses folk à Sarrelouis et soutient celui de Sarrebruck.

Denis a œuvré pendant 30 ans au musée de la mine de Petite Rosselle .Membre du conseil scientifique pour la réalisation et la pérennisation du musée Les Mineurs Carreau Wendel.